Mananjary Madagascar

Mananjary signifie : “Qui est respecté,honoré“ ; “ Qui est confortable“.

La splendeur passée de cette charmante ville en bordure de l’Océan Indien, véritable ville d’ eau bordée par l’immense embouchure du fleuve Mananjary d’ où elle tire son nom, et par la splendide lagune où échoue le canal des Pangalannes ce qui,lui a valu l’appellation de Perle de l’Océan Indien

Tout ce que l’Océan produit, savoir langouste, crevette, civelle, bichique, cabot, capitaine, dorade, thon, etc…. sont vendus chaque jour à même la plage par une nuée de piroguiers accompagnés de leurs épouses Les prix après les rituels marchandages sont sans concurrence

Cultures de Vanille, café, poivre, cannelle, Baie Rose, girofle

Cultures de Vanille, café, poivre, cannelle, Baie Rose, girofle se négocient à des prix très attractifs en fonction des saisons de récolte à une quinzaine de km le très célèbre pont d’Anzilazila construit par Eiffel enjambe le fleuve Mananjary.

En ville prenez le pousse, 1 € la course pour visiter le Bazar Be, le très coloré marché central puis allez à pied en bord de lagune. De nombreuses navettes quotidiennes relient les villes du Nord vers Tamatave Vers Manakara par le canal, les paysages sont somptueux mais la traversée est rude.

Enfin toujours en bateau vous pouvez remonter le fleuve jusqu’ au pont. L’hébergement répond à tout budget : des bungalows 3 étoiles avec park privé et immense piscine.Et d’autres hôtels très agréables situés en bord de mer et en centre-ville permettent à des prix très abor dables de gouter pleinement à l’étrange charme de la cité. Enfin, la visite « la Plantation » contiguë au Vahiny Lodge vous dévoilera les secrets de la fécondation manuelle de chaque fleur de Vanille.
Compter 4€ personne.

SAMBATRA OU LA FÊTE DE LA CIRCONCISION

A Mananjary, la population Antambahoaka organise tous les sept ans une importante fête traditionnelle appelée Sambatra (qui signifie joie, gaieté, bonheur), où plus d’un millier de jeunes garçons sont circoncis.

L’enfant circoncis entre alors dans le monde des adultes et est adopté par la tribu. Cette circoncision collective peut s’étaler sur une période de trois mois et sera placée sous le signe de la joie et de l’allégresse.

Pas une larme ne sera versée pour ne pas offenser les dieux. Les festivités se déroulent dans les villes et villages Antambahoaka (Mahela, Tsaravary, Ambohinera, Manakara, Mananjary). Un calendrier agricole traditionnel fixe la date du Sambatra et le Roi Antambahoaka détermine les modalités du rite.

La circoncision se déroule en principe quinze jours ou deux mois après le début des festivités. La cérémonie aura lieu un vendredi, jour considéré comme faste. Les enfants sont alors placés au dessus d’un taureau avant la circoncision. Après le rituel, le rhum pourra être partagé entre tous les participants à la fête. Cette fête se déroule tous les sept ans environ durant la saison sèche (de juillet à octobre).

le lac Mahela (3 h en hors-bord, 5 h en pirogue)

Ce grand lac qui s’ouvre sur la mer par une superbe embouchure est protégé par un récif de corail où viennent se briser les déferlantes.

Un village de pêcheurs est juché entre lac et océan sur une dune de sable piquée de cocotiers et de filaos. A Ambohitsara, vous trouverez une étonnante sculpture appelée “Vatolambo” (la pierre du sanglier), taillée dans une pierre blanche qui aurait été laissée, selon certains, par des Indiens venus du Mangalore au début du XIIe siècle. D’autres avancent que la statue remonterait aux temps des immigrations arabes ou perses qui dateraient de la fin du premier millénaire. Une petite expédition à travers l’étonnante végétation du canal des Pangalanes permet de gagner le village d’Ambohitsara directement en bateau.

Il faut compter environ 4 heures de trajet aller et retour en hors bord, ou pour les amateurs d’authenticité, 7 heures en pirogue. Sinon suivre la piste côtière vers le nord, à partir d’Analavilany située sur la lagune entre l’océan et le lac Rangazavaka, jusqu’à son exutoire. De là, il faut prendre une pirogue pour remonter jusqu’à Ambohitsara.

NB : la statue est dans un enclos en bois dont le portail est cadenassé. Le chef du village exige un droit d’entrée pour l’ouvrir et raconter son histoire.
Excursions sur le fleuve Mananjary Pont suspendu d’Anjilajila Nombreuses plantations de café De Mananjary à Fianarantsoa (188 km) (RN 45)
De Mananjary à Manakara (161 km) (RN 25 et RN 12) De Mananjary à NosyVarika (103 km) (RN 11) De NosyVarika à Mananjary 1/2 journée de trajet par le canal.

Activité portuaire assez importante grâce à une rade foraine située à quelques kilomètres. (Cf. Dessertes intérieures)